Alimentation équilibrée : le meilleur régime

Voici une alimentation considérée comme équilibrée par les nutritionnistes à l’heure actuelle.

  • Les légumes et les fruits doivent occuper la moitié de l’assiette. Ceux-ci vous apporteront fibres, vitamines et minéraux.
  • Les glucides (céréales de préférence complètes) doivent occuper un quart de l’assiette (riz, quinoa, boulgour, etc.). Ils vous apporteront fibres et acides aminés.
  • Les protéines animales (viandes, poissons, etc.) ou végétales (soja, lentilles, pois chiches, etc.) doivent occuper le quart restant. Elles vous permettront de faire fonctionner les cellules de votre corps ainsi que de conserver ou de développer.
  • La qualité des lipides utilisés lors de la cuisine ou de l’assaisonnement est plus importante que la qualité. Privilégiez l’huile d’olive extraite à froid pour la cuisson (acides gras mono-insaturés) et l’huile de lin pour l’assaisonnement (acides gras polyinsaturés contenant des Oméga-3).
  • Quelques règles diététiques supplémentaires :

    Alimentation variée quotidiennement : Une alimentation variée est effectivement la condition sine qua non pour que votre corps reçoive tout ce dont il a besoin en terme de nutriments. Pour cela il vous changer en permanence des produits à l’intérieur des 4 groupes évoqués au-dessus. Il existe par exemple dans le groupe céréalier une grande quantité de riz, de pâtes, de boulgour, de quinoa ou de céréales différents : kamut, seigle, épeautre, petit épeautre, blé, sarrasin, etc. Un point de repère : une alimentation variée et équilibrée est souvent belle par sa variété de couleurs.

    Votre plaisir gustatif :

    Une alimentation plus saine et équilibrée, oblige à redécouvrir le gout original des aliments ainsi que les saveurs premières, tel l’amer, le sucré ou le salé. Ainsi au lieu de couvrir une mauvaise pièce de viande de sauce béarnaise achetée dans le commerce, pleine d’acides gras saturés, et de conservateurs (exemple malheureusement pas si extrême) vous pouvez faire revenir un morceau de veau bien rassis dans un peu d’huile d’olive de chez votre boucher avec un peu de fleurs de sel et de poivre sichuan. Le résultat sera plus savoureux que la première option. Le même constat peut se faire avec le poisson et les légumes et la cuisson vapeur par exemple. Votre alimentation simplifiée vous obligera ainsi de ne plus cacher le gout des aliments et vous entrainera vers des aliments frais, en faisant le marché par exemple. Remplacez ainsi les sauces par les épices riches en nutriments.

    Rappelez-vous bien qu’un régime alimentaire à votre gout sera votre meilleure motivation pour le continuer. Essayez ainsi de changer la manière dont vous cuisiner vos aliments préférés, afin que ceux-ci soient plus diététiques, tout en rajoutant plus de fruits et légumes. Ceux-ci peuvent être un excellent point de départ à votre nouvelle alimentation.

    Afin de compléter vos connaissances en matière d’alimentation et de parfaire la manière dont vous vous alimentez il peut être intéressant de lire l’article sur :

    Le régime mastication

    Contrairement aux autres régimes qui utilisent les fibres des végétaux ou les protéines pour se sentir rassasier et qui mesurent les aliments avalés soit par leurs calories soit par leur [...]

    Le Rôle du Cerveau

    Il existe beaucoup de facteurs influant la perte de poids et la santé. L’un des plus importants et trop souvent oubliés est le cerveau. Le cerveau joue un rôle primordial [...]