Chronobiologie : Les régimes chronobiologiques

Les régimes chronobiologiques partent du principe qu’il faut suivre un certain rythme afin d’optimiser sa santé et d’empêcher les graisses de se stocker. Il s’agit de respecter les horloges biologiques du corps qui font que par exemple la température du corps est plus élevée vers 17 h que vers 8 h du matin, ce qui favorise la pratique sportive.

Dormir correctement est un autre point essentiel, si vous vous entrainez et que vous souhaitez perdre du poids. Ainsi selon deux études scientifiques, la privation de sommeil engendrerait un sentiment de faim se manifestant chez les volontaires par des envies de « confiseries, de cookies, de chips et de pâtes ». Il ne peut alors qu’être conseillé de ne pas négliger son sommeil (au minimum 6 h par jour) si l’on souhaite ne pas prendre de poids ou en perdre. Suivez le lien si vous souhaitez voir comment vous pouvez vous détendre afin de perdre du poids.

Toujours dans une optique de perte de poids, un régime a été mis au point sur les bases de la chronobiologie par le Docteur Delabos. L’idée de ce régime est que les enzymes pour digérer évoluent au cours de la journée. Donc, afin de perdre du poids, il faudrait respecter un certain rythme dans la prise des repas, en n’en sautant pas par exemple et en ayant une alimentation en phase avec les enzymes afin d’optimiser la digestion et l’assimilation des aliments. Ainsi une journée type de ce régime sera constituée par un petit déjeuner complet et protéiné, suivi d’un déjeuner fortifiant puis d’un gouter et d’un diner léger. Suivez le lien afin d’en savoir plus sur le régime Chrononutrition du Docteur Delabos.

L’avis de Weightlossforall : L’avantage des approches chronobiologiques est de se mettre à l’écoute de son corps. Il faut ainsi mettre son rythme au centre de ses activités et veiller à un bon sommeil et une bonne alimentation. Dans une optique régime, cela peut permettre à l’organisme d’éviter de subir l’effet yoyo, trop connu des pratiquants de régimes.

Si tous les conseils semblent pertinents, il n’existe toutefois pas à notre connaissance d’études scientifiques validant le fait qu’une personne en bonne santé puisse maigrir en faisant corréler les enzymes avec un certain type d’aliment. Il faut donc garder une approche critique par rapport à certains points de la méthode.

Ouvrage de référence :

Les rythmes du corps : Chronobiologie de l’alimentation, du sommeil, de la santé… de Marc Schwob aux éditions Odile Jacob

Mincir sur mesure : Grâce à la chrono-nutrition de Alain Delabos et Jean-Robert Rapin aux éditions Albin Michel

Les risques des régime faibles...

Les régimes faibles en glucides aident leurs pratiquants à perdre du poids, mais, selon une nouvelle étude scientifique, les personnes qui remplacent simplement le pain et les pâtes par des [...]

Physiologie du Corps

Tout ce qui a attrait au corps humain est fascinant. Depuis son développement jusqu’à la façon dont il assimile la nourriture sans oublier son système de contrôle du poids. Le [...]