La vérité derrière les sucres artificiels

 

Les sucres artificiels et la perte de poids sont souvent associés dans la plupart des régimes. Un sucre sans calorie peut améliorer le goût d'un régime faible en calorie, pour permettre de tenir le coup sur le long terme.

Aujourd'hui, les sucres artificiels se trouvent dans plusieurs centaines de produits de « régime » ou « sans sucre ». Presque tous les produits sucrés comme les sodas, les gâteaux, les glaces, les chewing-gum et compagnie ont un produit équivalent « sans sucre » ou « sans sucre ajouté » qui utilise des sucres artificiels pour modifier le goût.

Une manière d'apprécier tous vos aliments préférés en diminuant le nombre de calories ? Les sucres artificiels semblent être trop beaux pour être vrais ! Il semble, de nos jours, que l'idée d'utiliser les sucres artificiels pour diminuer le nombre de calories pourrait s'avérer être l'une des plus grandes fausses idées du régime.

Différents types de sucres artificiels

Les trois types les plus répandus de sucres artificiels que l'on trouve aujourd'hui sur le marché sont :

 

Chacun de ces sucres artificiels sont liés à des risques sanitaires majeurs.

Risques pour la santé de l'Aspartame

Selon SweetPoison.com, l'aspartame a été lié à 92 effets secondaires négatifs. Parmi ceux-ci, la cécité, l'épilepsie, la dépression, l'hypertension, des malformations de naissance, des dégâts au cerveau et même la mort.

Depuis le vif débat politique et les batailles légales dans les années 1970 après lesquelles l'aspartame a reçu son autorisation de la part de la FDA, ce produit chimique a profité d'un règne sans partage sur le marché.

Risque pour la santé de la Saccharin

 

La boisson de régime de Coca-Cola nommée « Tab » fut très populaire dans les années 60 à 70. Cependant les ventes ont chuté dramatiquement après que le fabricant ait du mettre des étiquettes d'avertissement sur les canettes à propos des sucres artificiels utilisés dans la boisson, à savoir la saccharin, qui a été liée au cancer de la vessie chez les rats de laboratoire.

L'étiquette d'avertissement disait : Utilisez ce produit peut entraîner des dangers pour la santé. Ce produit contient de la saccharin, qui a été lié à l'apparition du cancer chez des animaux de laboratoire.

Coca-Cola fut capable de faire appel de cette étiquette d'avertissement sur « Tab » en l'an 2000, car aucune preuve claire n'avait démontré que la saccharin provoquait le cancer chez les humains.

Toutefois, un étude indienne en 2006 a lié la consommation de saccharin au développement du cancer de la vessie chez les humains.

Les risques pour la santé de la Sucralose

La sucralose est arrivée sur le marché sous son nom de marque Splenda, suite à l'autorisation de la FDA en 1999. La Splenda est fabriquée en utilisant de la chlorine. Les études ont démontré que la Splenda provoquait l'ulcère de l'estomac chez certaines personnes, que l'on soupçonne d'être le résultat de la chlorine absorbée par le corps.

En ce qui concerne Splenda, l'Oxford Journal a déclaré : « Pour les sucres artificiels nouvelle génération, il est trop tôt pour établir des preuves épidémiologiques sur les effets potentiellement cancérigènes. » En d'autres termes la sucralose est trop récente sur le marché pour que l'on puisse acquérir l'ombre d'une certitude sur les risques de santé qu'elle peut poser, le cas échéant.

Sucres artificiels et perte de poids

En plus des inquiétudes sur la santé que posent les sucres artificiels, il faut aussi prendre en compte, dans le cadre d'un régime, les effets néfastes que ces substances ont sur vos objectifs de perte de poids. Malheureusement, le fait est que même s'ils ne contiennent aucune calorie, cela ne veut pas dire qu'ils ne favorisent pas la prise de poids.

Une étude par la Purdue University publiée en 2008 a démontré un lien entre la consommation de saccharin et la prise de poids. Les chercheurs ont testé la prise de poids de rats nourris aux yaourts contenant de la saccharin. De manière surprenante, les rats qui mangeaient ses yaourts prenaient plus de poids, à cause des calories consommaient par la suite. Les chercheurs pensent que la raison qui explique ce fait serait que les aliments sucrés signalent au corps qu'il s'apprête à manger beaucoup de calories. Le corps peut s'avérer berner lorsque ce signal sucré n'est pas suivi par le nombre de calories auquel il s'attendait, et donc forcer à manger plus à dépenser moins d'énergie.

Une autre étude de 2008 a montré que la saccharin pouvait stimuler la libération d'insuline dans le sang, ce qui peut provoquer une prise de poids par une augmentation de la glycémie.

Une autre manière expliquant la possibilité d'une prise de poids avec les sucres artificiels est qu'ils sont des centaines de fois plus sucrés que le sucre. En exposant le sens du goût à ces substances ultra sucrées, vous commencez à vous attendre à des substances encore plus sucrées pour satisfaire vos papilles gustatives. Le résultat est que la consommation de sucres artificiels pourrait amener le corps a avoir de plus grandes envies de sucres.

Conclusion

Pour finir, les sucres artificiels ne sont pas la panacée que l'on veut nous faire croire qu'ils sont. Beaucoup d'entre eux posent des problèmes de santé sérieux. De plus, même dans le cas où ils seraient totalement sans danger à la consommation, ils ont en fait l'effet inverse sur votre régime en provoquant des envies de sucre plus intenses. Au final, vous finirez par manger plus de calories que celles que vous avez soustraites en substituant le sucre par un sucre artificiel.

Gardez un œil sur le régime « global » en mangeant des protéines, des légumes, des fruits, des céréales entières, des noix et des graines. Ni le sucre, ni les sucres artificiels ne sont réellement bons pour vos objectifs de perte de poids. 

Les Aliments Riche en Fibre

Avoir suffisamment de fibre dans votre alimentation est essentiel. Elles ont de nombreuses qualités comme prévenir de la constipation des hémorroïdes et autres problèmes digestifs. Elles peuvent également faire baisser [...]

Comment perdre 4,5 kg en...

  Perdre 4,5 kg en une semaine est tout à fait possible, mais vous devez être bien consciente que cela demande beaucoup d'abnégation et que le poids est souvent repris [...]